A PARAITRE

... quel avenir pour clermont-Ferrand et l'Auvergne à l'heure de la fusion Auvergne- Rhône-Alpes ? Par Pierre PASCALLON Les Pouvoirs Publics ont engagé en 2014 une vaste réforme territoriale qui – pour des fins d’économie et d’efficacité – va faire passer la France métropolitaine de 22 Régions à 13 Régions. La carte de ce redécoupage – voté définitivement à l’Assemblée Nationale le 17 décembre 2014 – convie, on le sait, Clermont-Ferrand et l’Auvergne à fusionner avec Lyon et sa grande voisine Rhône-Alpes pour donner – elle sera effective dès le 1er janvier 2016 –, une nouvelle Région : « Auvergne Rhône-Alpes » (C’est ainsi que nous souhaiterions bien sûr ici, dans la capitale de l’Auvergne, que puisse s’appeler demain cette entité). L’heure est particulièrement opportune pour nous poser – du point de vue Clermontois et auvergnat –, deux questions liées face à cette fusion : 1°) quel jugement nous faut-il porter sur cette fusion ? 2°) quelles actions nous faut-il entreprendre face à cette fusion ? - Ce sont bien autour de ces deux interrogations clefs, consubstantielles, que s’organise la réflexion de cet ouvrage qui n’oublie pas que « l’avenir n’est pas ce qui va arriver, (mais) c’est ce que nous allons faire » (Henri BERGSON). L’auteur de ces pages vous invite en effet, suite à la fusion, à travailler donc demain avec nos amis Rhône Alpins, mais aussi – et c’est la difficulté car les points de vue ne sont pas forcément convergents –, à construire une grande métropole multipolaire Clermont – Val d’Allier voulue à l’horizon 2030 capitale européenne de l’espace central français.

Vous avez 0 livre dans votre panier